Je me fiche bien de qui est cette prière, depuis si longtemps que je la récite, depuis si longtemps que j'y encre mon quotidien, mon boulot... Il a fallu que je la reprenne en plein coeur à Asssise (aux Catacombes de St Sébastien d'ailleurs plus précisément ^^) pour la re découvrire, pour la recevoir de nouveau comme un envoi pour partir en mission! Alors ce n'est pas encore aujourd'hui que je vous parlerai de ce pélerinage à Assise et à Rome, on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a et les journées sont si courtes!

CE qui est sûr c'est que cet envoi, cet appel à témoigner, cette lumière à sortir du boisseau, ce sacrement de confirmation renouvelé, cette grâce d'avoir la force de parler de sa foi, de le faire dans la simplicité et la joie est une grâce sans aucun doute affermis (voir reçu) là bas! Ne plus s'appuyer que sur les "outils" offert par Dieu mais se former réellement, se laisser enseigner pour ensuite comme les apôtres partir à l'aventure de la transmission. Si moi j'en parle pas qui le fera? Je prend vraiment conscience du jour où mon ami Lapin a dit que se taire, ne pas parler de Dieu, de son amour pour nous était en quelque sorte "non assistance à personne en danger" j'avais trouvé ça drôlement culotté (de sa part rien ne m'étonne :p), drôlement fort aussi limite un peu exagéré (mais un prêtre ça sait de quoi il parle ) mais j'ai laissé cet enseignement faire sa route et là franchement j'ai un peu envie de dire qu'il a raison (mais je le dirais pas trop fort j'voudrais pas qu'il ai les oreilles qui gonflent ;-) )

Et la phrase reçue cette semaine alors qu'il me fallait pousser plus loin ma foi, qu'il fallait oser avancer en terrain inconnu, voilà ce qu'elle disait "quand à nous il nous est impossible de ne pas dire ce que nous avons vu et entendu" actes des apôtres 4,20

Si avec ça le message est pas claire, ma petite yayon va falloir que tu passes un nouveau cap mais quoi qu'il arrive je le passerai avec toi!

Alors ce matin, la fatigue aidant, l'approche du "grand jour" et l'envoi enfin de mon "texte" à qui de droit réveille un combat (fallait bien qu'il s'exprime lui y'avait longtemps!) mais il ne me fera pas taire c'est trop tard :p Alors j'ai relu ce texte, je me suis imprégné, j'ai pris mon courage et j'ai réalisé combien tout ça été vécu dans tout mon être, dans ma chaire, combien je vis tout ça "dans le secret de mon coeur". Mettre par écrit mes tripes (comme dit petitmanu) a été beaucoup plus dur que prendre des photos et "leurs" envoyer, plus dur que blablater ici (quoi que c'est peut-être aussi pour ça que je n'ai toujours rien écrit sur tout ce qu'il s'est passé en ce début d'année!) .

Seigneur, fais de moi un instrument de Paix

Là où est la haine, que je mette l'Amour Là où est l'offense, que je mette le Pardon Là où est la discorde, que je mette l'Union Là où est l'erreur, que je mette la Vérité Là où est le doute, que je mette la Foi Là où est le désespoir, que je mette l'Espérance Là où sont les ténèbres, que je mette la Lumière Là où est la tristesse, que je mette la Joie

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu'à consoler à être compris qu'à comprendre à être aimé qu'à aimer

Car c'est en donnant que l'on reçoit C'est en oubliant qu'on se retrouve soi-même C'est en pardonnant que l'on obtient le Pardon C'est en mourant que l'on ressucite à la Vie

5695553273_f9122685c9_b.jpg

Allez votre patience avec ce blog où c'est du grand n'importe quoi méritait bien le cadeau d'un petit billet. ^^

Bon WE à tous vous chers lecteurs impromptus, de passage, habitués, amis précieux...

Bizz