billet vite fait pour exprimer l'humeur du jour, du moment...

Il y a eu la douleur bien sûr de voir son "eglise" violée blessée cruxifié à Cherbourg (et de fait une prière renforcée à Ste MAd')

Il ya eu la fierté d'une photo un simple photo affiché dans le fond de l'église (ouioui le même fond de l'église que chez vous, le fond un peu capharnaüm où on trouve (ou pas d'ailleurs) toutes sortes d'informations.)

Il y a eu la joie profonde sincère de cette amie, cette soeur qui du haut de ses bientôt 40 berges enceinte de nouveaux après une préclanpsie et fausses couches de l'année. Elle a failli y rester au nom de quoi??? et pourtant elle relève de nouveau la tête et porte la vie!!!! Et je me fiche de savoir si c'est de l'acharnement, si elle aurait dû baisser les bras et accepter qu'elle ne sera pas mère. Je me fiches de savoir si les 2 avant étaient peut-être un message de la "nature". Je m'en fou vraiment. Je ne vois que la joie qu'elle a, je ne vois que cette vie qui va (peut-être) venir et qui est déjà en elle.

Il y a cette rentrée, cette émotion, ces longues nuits pour réaliser un malheureux diaporama et je me rends compte que j'ai finallement un peu baissé les bras refilé le BB et accepter de ne pas savoir faire. l'humilité flirte avec mon orgueil et tout d'un coup je ne vois pas ce qui est bon ou pas.

Il y a la joie de ces (futures) vacances en décembre, cette impatience...

Il ya surtout la naissance de la nouvelle BD de Coolus! Le soulagement de n'avoir plus qu'un de secret à garder ;-) et la joie fière de fan, d'amie, de soeur et de témoin !!!! Evangélistation me voilà!

ici pour voir la présentation de la dite BD

ici pour le blog mis en route pour un relecture plus approfondi de cette BD, plus catéchique aussi

Il ya cette annonce, cette jeune qui s'engage, cette petite (ancienne) louvette qui rentre au couvant. Ma filleule, ma soeur de liteau, mon "bébé" qu'elle est devenu grande, comme IL l'aime! Pourtant je ne peux cacher mes larmes... vais je la revoir un jour, vais je la serrer sur mon coeur une dernière fois? Pourquoi elle? On a beau prier (et mes amies qui la connaissent savent que depuis que j'ai accepté d'être sa marraine de confirmation, je prie ardement pour sa vocation), on a beau revendiquer sa foi et dire que l'on est prêt à tout. Quand le train passe chez vous dans votre jardin, on se sent bien petit, bien humain et la première réaction n'est pas forcément très louable. Puis on fini par accepter sa petitesse, par accepter tous ces sentiments qui s'entrechoquent pour les lui remettre à lui et à LUI seul. Je vous confie Ségolène et je nous confie à toi ma belle que tes prières soient autant de perles cristallines qui aillent à lui comme les pétales de roses de notre petite sainte chérie.

2001_je_te_porte_cp.gif

Il y a le service, les heures savoureuses de rencontres avec "pifi", il y a son sourire, ses petites mains, son regard perçant et l'amour, la confiance de ses parents.

Il y a l'annonce violente, déroutante du départ de frangin n°1 et coupinechérie pour Chambéry, la montagne va les accueillir mais qui remplira ce vide ici? Je ressens la douleur maternelle mais comme Marie elle ne dira rien, elle laissera son petit s'envoler en se promettant d'aller très vite à la montagne cet hiver!!!! Mais ce WE, je sais que c'est avec émotion que toute la famille répondra présente au complet malgré les conflits, les cris et les incompréhensions. On vous aime! Bon vent dans cette nouvelle aventure!

Il y a ces (nombreuses) intentions de prières partagés via le net entre autre, ces enfants malades, mourrants, cette révolte et la douleur de ces familles. Que l'espérance en notre Seigneur les apaisent. Car la foi de ces enfants parfois aussi incroyable est merveilleuse.

Il y a vous, vos combats, vos petits miracles, vos grâces qui font mon quotidien. Et qui remplissent mon coeur d'amie!

Il y a chacun des enfants de la crèche, ceux que je vais peut-être quitter en Janvier ou ceux que je ne vais peut-être jamais rencontrer, cette maman qui me dis toute la reconnaissance qu'elle a pour moi... un étau dans le coeur se serre, il est là mon boulot, fragile, sensible mais si fort!!!!

Il ya pifi qui rentre dans mon "ancienne" crèche vous savez celle qui m'a vu tellement grandir!!! quel clin Dieu merveilleux, le coeur heureux je ne crois pas que j'y retravaillerai (j'attends la réponse incessament sous peu) mais la joie de le savoir entre de super méga bonne mains est bien là!

Il y a ces moments de partage, ce chemin doucement mais surement... "advienne que pourra"

"SAns le savoir, sans même y croire, c'est toi que je cherchais. dans mes hivers, dans mes combats, j'ai trouvé la PAIX! Dans mes prières et dans mes choix, je te vois pour toujours. C'EST TOI QUE JE CHERCHAIS!"

et qui sait cet illustre inconnu ne sera peut-être plus inconnu ...

MErci à chacun de vous, je suis émue, triste et si heureuse à la fois. Ces départs, ces naissances, ces joies, ces choix tout cela forme un trésor que remet sur son coeur à LUI pour qu'il le rende encore plus beau, plus précieux. Je vous aime chacun de manière différentes, fortes et si belles. Vous êtes mes "grâces".