Je cherchais comment parler de ce livre, je cherchais comment partager...

L'été c'est souvent le temps où on récupère tous ses livres en retard de toute l'année (enfin moi en tout cas), c'est le moment propice où on dévore des bouts de papiers ajoutés les uns aux autres comme pour vous mettre en appétit.

Cet été j'ai plusieurs livres en cours mais ce n'est pas eux qui m'appelle, trop compliqué, trop théologique... Celui que j'ai fini dans le train pour les Sables est tout bête, tout petit, tout simple. Pourtant dans sa petitesse, il m'a transporté dans un bain de souvenirs, un bain de plaisirs minuscules et je regretterai presque qu'il soit si "petit" mais il ne faut pas abuser des bonnes choses.

Ce livre je le dois à une amie, notre petite fourmi à tous, notre "bébé" (c'est affectueux hein mais tu le sais tu as l'age de mon petit frère alors tout d'un coup ça permet certaine familiarité). Ce cadeau sans prix, me renvoit au delà du souvenir nostalgique, la joie d'apprécier chaque moment banal et anodin. Il me donne le pouvoir d'apprécier et d'aimer jusque dans les plus petites choses (et c'est là que je vous épargne l'apologie de ma Ste préférée :-p )

La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules de Philippe Delerm

Merci pour ce cadeau sans prix, livre à lire, à savourer, livre d'été et de plaisirs simple. Et comme par hasard c'est la première gorgée de bière... hihi

Merci pour ce bon moment, ce plaisir simple, minuscule! kikiveut???

Pleins de bisous

(j'emmène "en avant route" sur les chemins de Compostel à Toulouse et déjà je le savoure, il me touche dans mes projets, mon envie. St Jacques me voilà !!!!)