Ces derniers temps est à l'orage et je ne jetterai la pierre à personne...est ce le manque de vacances (j'en ai pas eu depuis l'été dernier il faut le savoir...)? est ce une période creuse de combat? Un peu de tout sans doute, ce qui est sûr c'est qu'en ce moment croyez moi ou pas on a intérêt à être bien armé ^-^ (j'ai bien la version de Brunor...mais je pense que le message est passé ;-) lol)
Et bien sûr que je n'ai pas oublié mais le trucs c'est que dans ces moments là, on est le nez dans le guidon et on refuse un peu de voir le reste! Soudain un texte (appris par coeur il ya des années avec une "meute" de petits loups est revenu à la surface
  • Acte de contrition Mon Dieu, j'ai un très grand regret de vous avoir offensé parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce de ne plus vous offenser et de faire pénitence."
  • Et comme je faisais un peu la sourde oreille, il a mis de bons amis sur ma route pour me rappeller une prière que j'ai mis du temps à dire avec tout mon coeur, en vérité avec moi-même et ce que je ressens. Mon Père, je m'abandonne à Toi. Fais de moi ce qu'il Te plaira. Quoique Tu fasses de moi, je Te remercie. Je suis prêt à tout. J'accepte tout. Pourvu que Ta volonté se fasse en moi, en toutes tes créatures. Je ne désire rien d'autre mon Dieu ! Je remets mon âme entre Tes mains. Je Te la donne, mon Dieu, avec tout l'amour de mon coeur, parce que je T'aime et que ce m'est un besoin d'amour de me donner, de me remettre entre tes mains sans mesure, avec une infinie confiance, car Tu es mon Père. Charles de foucault Il ya des blessures que l'on croit guérit mais pourtant bien à vif, on croit connaître l'autre alors qu'il y a tellement à apprendre chaque jours, on oublie que cet autre est différent qu'il ne trouve peut-être pas les mots juste, on oublie que cet autre à ses propres blessures sa propre histoire et ses propres angoisses... On oublie trop vite celui qui est à l'essence de tout, celui sur qui on peut (et on doit) panser nos blessures...Décidement plus la date arrive plus je me dis que ce passage à Toulouse va vraiment me faire beaucoup de bien et je suis aussi impatiente qu'un enfant à noël (Dieu m'a fait un si beau cadeau en nous mettant sur la même route!).
    Je te rends grâce Seigneur pour cette épreuve, pour la force de ton amour et pour chacune des personnes qui ont une place dans ma vie et mon coeur! Je vous confie ces "vacances", notre couple! Je vous confie Naïk et sa famille (car les crises n'épargnent malheureusement personne)
    à tous et en union de prière avec chacun d'entre vous!!! Sur ces bonnes émotions je vais prendre mon petit dej